Que ce soit une maison ou un appartement, une résidence secondaire n’est définitivement pas à l’abri d’un sinistre. Il est donc judicieux de l’assurer pour assurer tout ce qui pourrait la détruire. Cela dit, quelles sont les garanties auxquelles souscrire pour l’assurance d’une maison de vacances ? Le fonctionnement d’une centrale solaire est étroitement lié à la lumière du soleil. En effet, par définition, une centrale solaire est un système de production du courant électrique qui a pour carburant l’énergie solaire. Autrement dit, elle a besoin des rayons projetés par le soleil pour produire du courant électrique. Par ailleurs, il en existe deux types avec des caractéristiques spécifiques. Dans cet article, vous pouvez découvrir ce système de fourniture du courant électrique fondé sur l’énergie renouvelable.

Top 10 des centrales photovoltaïques

Sur le plan mondial, pour les questions relatives à l’énergie renouvelable, 6 pays se démarquent par des installations de grande capacité et une technologie à la pointe.

panneaux solaires dans la centrale photovoltaïque d'Abu Dhabi
Centrale solaire à Abu Dhabi

Le parc solaire de Bhadla

D’une capacité de stockage de 2245 MW, cette centrale se situe en Inde précisément dans le village de Bhadla dans le district de Jodhpur au Rajasthan. Conçu sur 14000 acres, il est considéré comme la plus grande ferme solaire au monde. Cela dit, il faut également préciser qu’en termes de capacité, le parc solaire de Bhadla est la première centrale à disposer d’une capacité totale de 2,25 GW.

Le parc solaire hydroélectrique de Huanghe à Haine en Chine

Installé dans la province du Qinghai, ce parc solaire a été développé par Huanghe Hydropower Development, une société de services publics. D’une capacité de 2,2 GW, il convient ici de préciser que le projet est d’atteindre 16 GW dans le futur.

Aussi, la centrale Huanghe a une capacité de stockage de 202,8 MW/MWh

La centrale solaire de Pavagada toujours en Inde

Plus grande ferme solaire de l’Inde après Bhadla, elle est construite sur 13000 acres de terrain et comprend 2050 MW de capacité de stockage.

Il faut également rapporter qu’elle est connue sous le second nom de projet d’énergie solaire Sthala Shakti.

Le parc solaire de Benban en Egypte

Sa capacité de stockage est de 1650 MW et il se situe au sud du Caire. Plus précisément à quelques km de cette région. Il s’agit du plus grand parc d’Afrique et le 4e au plan mondial.

La centrale solaire du désert de Tengger en Chine

D’une capacité de stockage de 1 547 MW, elle est construite sur 1200 km dans le Ningxia.

Le parc solaire de Noor Abu Dhabi, Emirats Arabes Unis – 1 177 MW

Il s’agit d’un projet pour compenser les émissions de carbone. Composé de 3,2 millions de panneaux solaires, ce parc a une capacité de 1,2 GW

La centrale solaire Mohammed bin Rashid Al Maktoum, Émirats arabes unis – 1 013 MW

Le projet qui fonde cette construction, c’est de réussir à réduire les émissions de carbone d’une valeur de 6,5 millions de tonnes par an.

Le parc Kurnool Ultra Mega Solar Park, Inde – 1 000 MW

Avec une capacité de 1GW, le Kurnool Ultra Mega Solar est construit sur 24 kilomètres carrés. Il faut noter que l’installation de ce parc ainsi que les fonds recueillis (980 millions de dollars environ) proviennent en grande majorité du gouvernement central et des États ainsi que des développeurs solaires.

La centrale solaire Datong Solar Power Runner Base, Chine – 1 000 MW

Cette centrale est l’une des plus grandes bases au monde avec une capacité de 1,07 GW, les concepteurs dudit projet prévoient d’atteindre une capacité de 3 GW.

Le parc solaire NP Kunta, Inde – 978 MW

Actuellement, ce parc a une capacité de 978 MW sur une superficie de 32 kilomètres carrés. Toutefois, il faut préciser que la capacité totale désirée et prévue est de 1500 MW. Par ailleurs, cette centrale est toujours en construction.

La plus grande centrale solaire au monde : le parc solaire Bhadla

La plus grande et la plus puissante en termes de capacité est le parc solaire de Bhadla qui s’étend sur une superficie de 5700 hectares et est constitué de dix millions de panneaux photovoltaïques.

Badla, la plus grande centrale solaire est située en Inde
Badla, la plus grande centrale solaire est située en Inde

Ce parc solaire est situé dans l’une des régions les plus arides et ensoleillées de l’Inde. En termes plus précis, le Rajasthan bénéficie d’environ 325 jours d’ensoleillement par an. Ce qui représente un bon quota pour le fonctionnement d’une centrale. À présent, il convient de rappeler le processus d’installation de cette centrale solaire. En fait, le parc solaire de Bhadla a été construit suivant 4 différentes phases que voici.

1ère Phase

Cette première phase est lancée grâce à une enchère. En effet, la société chargée de la construction de la ferme solaire a mis en vente 420 MW de capacité répartis en 6 lots de 70MW. Son intention était de trouver des investisseurs pour accompagner le projet. Elle a pu obtenir l’aide de 3 entreprises.

Ce partenariat concerne essentiellement le nettoyage à l’intérieur de la ferme. En effet, il s’agissait pour ces investisseurs de trouver des solutions pour les désagréments causés par les tempêtes. Pour rappel, le Rajasthan est une région désertique dont la température oscille entre 46 et 48 degrés Celsius. Sans oublier les vents chauds et les tempêtes de sable fréquents qui règnent dans la région.

De ce fait, il y a le risque que le matériel installé pour faire fonctionner le parc se détériore. La société Ecoppia a donc penser à un appareil électronique programmé pour procéder au nettoyage systématique du parc de Bhadla.

Au vu de l’implication de Solaire Direct pour le projet de la centrale solaire de Bhadla, la banque IDBI lui attribue en 2017 un prêt de cent millions de dollars anglais. Cette attribution intervient pour aider l’entreprise à assurer l’investissement dont elle s’est portée acquéreuse.

2e étape

Une fois de plus, la société chargée de la construction de la centrale, Solar Energy Corporation of India (SECI), lance une enchère pour trouver les fonds nécessaires. Cette fois-ci, 27 entreprises répondent à cette offre pour investir dans le développement des 250 Mégawatt mis en vente.

3e phase

Toujours avec la Solar Energy Corporation of India, société chargée de la construction de la ferme solaire, une capacité de 500 MW est tout d’abord mise en vente. Les entreprises gagnantes de cette enchère sont ACME et SBG. Il faut noter que la capacité de 200 MW remportée par ACME est mise en service dès septembre 2018.

En décembre 2017, une nouvelle capacité de 500 MW est mise aux enchères, et gagnée par deux autres entreprises à savoir : Hero Future Energies (300 MW) et SoftBank Group (200 MW)

4e phase

Vu la réussite de sa stratégie, la SECI met de nouveau aux enchères une capacité de 250 MW qui est attribuée à 3 autres acquéreurs. En fait, il s’agissait des entreprises sud-africaines Energy Group, Avaada Power et du consortium SBG Cleantech qui est composé des entreprises Softbank Group, Airtel et Foxconn.

Pour finir, la SECI lance le dernier appel d’offres pour la capacité restante de 750 MW. Après cette toute dernière enchère, la capacité totale du parc solaire de Bhadla culmine à 2055 MW, faisant dudit parc la plus grande centrale solaire au monde.

La mise en service de la centrale solaire de Bhadla

Au cours de cette étape, les différents partenaires ayant remporté les enchères ont rendu le travail effectué, permettant ainsi à la SECI d’utiliser le parc à une pleine puissance de 2245 MW. Sans oublier qu’une fois totalement construit, la valeur du parc est montée à 10 000 crore, environ 1,3 milliard de dollars américains.

Comprenez par ces différentes phases que la construction du plus grand parc solaire du monde a pris plusieurs années. De plus, il faut reconnaître que ladite construction n’a pu être exécutée que grâce à l’ingéniosité de la SECI et aux opportunités de partenariats qu’elle a su créer.

La plus grande centrale photovoltaïque flottante au monde

De prime abord, il faut savoir qu’une centrale photovoltaïque utilise également l’énergie solaire pour produire du courant électrique. La seule différence, c’est qu’ici le parc central est installé sur l’eau grâce à des flotteurs. Celle-ci peut être artificielle ou naturelle. L’essentiel, c’est que le dispositif soit installé sur une source d’eau.

Une centrale photovoltaïque flottante à Dezhou

Construite par Huaneng Power International (HPI), elle est une installation d’une capacité de 320 MW. Il convient de notifier que pour ce travail, les panneaux photovoltaïques ont été déployés sur le réservoir même de la centrale thermique de l’entreprise. Pour précision, ce réservoir a une capacité de 2,65 GW.

La centrale solaire flottante de Dezhou, en Chine
La centrale solaire flottante de Dezhou, en Chine

Par ailleurs, la construction du projet s’est faite en deux étapes. Autrement dit, à l’image de la plus grande centrale solaire du monde, HPI a également subdivisé le projet en deux phases de capacité de 200 MW et 120 MW.

Au cours de la première étape, il y a eu le déploiement d’une capacité de stockage de 8MWh. Cette étape s’est achevée en 2020. Quant à la seconde, elle s’est finalisée un peu plus tard la même année. Cependant, s’il a été annoncé que ladite centrale devra générer 550 millions de kWh par an, aucun détail technique n’a été divulgué jusqu’à présent.

Voici quelques précisions concernant son installation.

L’installation d’une centrale photovoltaïque flottante

Pour réussir l’installation de ce type de centrale solaire, il faut savoir que les concepteurs auront besoin d’un certain nombre de blocs de béton. Encore appelés « corps morts », ils servent à soutenir la centrale afin qu’elle garde la position adéquate.

Ensuite, il faut prendre en compte les câbles et chaînes qui doivent également servir à tenir la centrale. En association avec les blocs de béton, ils sont les matériaux les plus indispensables à l’efficacité de la centrale solaire. Mais ce n’est pas tout.

En effet, pour avoir une centrale flottante efficace, il faut surtout penser à rendre les panneaux photovoltaïques mobiles sur l’eau. Pour y arriver, il faut juste assembler lesdits panneaux par unités du nombre que vous désirez. Par exemple, vous pouvez choisir de faire une structure de 4 panneaux. La seule condition que vous devez veiller à respecter, c’est de former une structure stable, un peu comme à l’image d’une table.

Le nombre de ces structures dépend de la superficie que votre centrale doit couvrir. Mais lorsque vous finissez cet assemblage, vous devez à présent mettre chacune de ces structures toutes ensembles comme un grand bloc.

Une fois ledit bloc conçu, vous devez à présent les boulonner sur du matériel en aluminium pourvu d’allées de flotteurs. En gros, lorsque vous posez votre grand bloc construit sur l’eau, il doit flotter. Concernant les petits flotteurs, il convient de préciser que ce sont les modèles utilisés pour fabriquer des pontons flottants dans les ports.

Les blocs ainsi façonnés sont ramenés par bateau à l’emplacement où doit être installé la centrale en question. Il est alors temps de les accrocher aux ancrages préalablement faits avec les corps morts. Puis pour terminer, les techniciens se mettent au travail pour relier chaque îlot de panneaux à une boîte de jonction.

Mais en quoi ce type de centrale solaire est-elle différente de celle classique ?

Avantages d’une centrale photovoltaïque flottante

Bien qu’il existe plusieurs avantages à l’utilisation d’une centrale photovoltaïque flottante, seuls deux d’entre eux seront abordés ici.

La revalorisation des sites dits dégradés

Une centrale flottante offre la garantie que n’importe quel site peut être utilisé pour l’installation de dispositif énergétique. Cela sous-entend que chaque terre, cours d’eau ou n’importe quel autre domaine foncier peut être utilisé.

En fait, il faut noter que dans un cadre de transition énergétique et d’optimisation du foncier, une telle réalité participe à une atteinte rapide des objectifs.

Autrement dit, il y a actuellement deux visions essentielles que suivent les sociétés : la politique de transition énergétique et l’optimisation du domaine des fonciers. De fait, la possibilité qu’il y a d’utiliser les cours d’eau comme relai de production énergétique permet de réaliser plus rapidement lesdites politiques.

L’effet refroidissant de l’eau sur les panneaux photovoltaïques

En présence de certaines conditions météorologiques, les techniciens qui travaillent sur une centrale sont obligés de refroidir les panneaux solaires pour en optimiser le rendement. Or, avec une centrale flottante, plus besoin de lancer le processus de refroidissement.

En effet, le fait que l’eau soit présente facilite ce processus. Ce qu’il convient véritablement de comprendre, c’est qu’en cas de surchauffe des panneaux, les mouvements perpétuels de l’eau vont très vite leur permettre de refroidir. Rappelez vous qu’en réalité ces panneaux surplombent le cours d’eau.